Maison & Déco

Importance des murs acoustiques

Que ce soit lors d’une construction ou rénovation, c’est toujours bien d’insonoriser les murs de sa maison ou améliorer son atmosphère acoustique. Les pièces insonorisées permettent de bénéficier de plusieurs avantages. Quels sont ces avantages et quelles sont les méthodes pour insonoriser les pièces ? Cet article vous donne tous les détails.

Pourquoi faire recours aux pièces insonorisées ?

Plusieurs personnes choisissent les murs insonorisés pour diverses raisons. D’une part, c’est pour se protéger des bruits indésirables en provenance de l’extérieur ou pour empêcher les bruits de l’intérieur de déranger les voisins. L’installation des murs insonorisés vous permet d’être tranquille pendant les moments de repos. Ainsi, le calme et la sérénité seront garantis. D’autre part, dans le cas des personnes en plein travail, certaines tâches nécessitent une atmosphère sans bruit pour que la concentration puisse venir. L’isolation phonique des pièces de sa maison est une très bonne perspective pour protéger les voisins des bruits qu’on émet soi-même. Cela est plus avantageux pour les personnes vivant dans le même bâtiment ou à proximité. À titre illustratif, le guitariste qui compose ses chansons ne dérangera pas le voisinage. Par ailleurs, l’isolation du bruit des pièces de la maison offre plus d’intimité. Les disputes de couple ne s’entendront pas dans les environs de chez soi, ou tout simplement par les enfants dans leur chambre.

Quelle est la formule d’une bonne acoustique ?

Pour bénéficier d’une vie paisible vous devez penser à construire votre maison avec des murs acoustiques. Cependant vous devez également porter un grand intérêt à aux portes, fenêtres et au plafond. Il n’y a pas que les murs qui comptent. Dès l’entame de la construction il faut penser à des matériaux, comme le parpaing pour réduire le bruit. Si cela n’a pas été fait, il est possible de faire recours à d’autres solutions. On peut poser une cloison isolante pour réduire le bruit. Le principe est d’ajouter un autre habillage au bâti pour améliorer son insonorisation. L’usage de mousse isolante en coton ou en laine est également une solution au problème. La mousse sera mise entre la cloison et le mur. Les murs phoniques en toile sont aussi une perspective envisageable qui s’avère à la fois efficace et décorative. Par ailleurs, le plafond doit être doté de faux plafond. Cela empêchera les bruits de remonter à l’étage supérieur. Les portes fonctionnent selon le même principe que les murs. Le premier critère de notation pour déterminer l’isolation phonique des fenêtres est leur étanchéité. L’insonorisation des fenêtres se note selon une échelle STC. Toutefois, plus le chiffre est élevé, plus l’insonorisation est efficace. Le prix d’une fenêtre bien insonorisée se situe entre 45 et 50 STC.

 

Related posts

En quoi l’intervention d’une entreprise de dératisation est-elle indispensable ?

Un magasin de meubles dans les Vosges vous permet d’aménager toute votre maison

Comment fonctionne l’éclairage led