• Home
  • Santé
  • Les points de comparaison des mutuelles santé
Santé

Les points de comparaison des mutuelles santé

Comparer les prestations sur les complémentaires santé n’est pas toujours une tâche aisée. C’est pourquoi ces quelques conseils vous permettront de ne pas faire d’erreur.

Ne faites pas confiance aux promos en trompe-l’œil

Davantage d’assureurs et de mutuelles offrent au client 1 à 3 mois gratuits afin d’appâter celui-ci. La première année, vous bénéficiez donc de 5 à 20 % d’allègement sur votre facture annuelle. Vous pouvez également recevoir des offres de complémentaire santé « à partir de 5 €/mois », soit 60 €/an, via les campagnes d’e-mailing. Restez, cependant, prudent, car les cadeaux qui vous sont offerts sont loin d’être gratuits. En effet, ils sont toujours récupérés sur votre prime une fois le délai d’un an terminé.

Les délais de carence cachés sont à débusquer

De nombreuses mutuelles pratiquant ces délais de carence les énoncent dès le début (pas d’hospitalisation prise en charge à moins de 3 mois, pas de remboursement des soins d’orthodontie dans pendant le premier semestre de l’abonnement, etc. Par contre, d’autres ne les stipulent pas de façon claire. Vous devez donc demander à ce qu’ils soient bien précisés.

Vous êtes en couple ? Arbitrez entre vos deux mutuelles

Si avec votre conjoint(e), vous êtes salarié, un seul contrat d’entreprise peut être conservé pour vous deux. Cela dépend, toutefois, de votre mode de cotisation. Chacun doit conserver son contrat si celui-ci est un contrat « salarié seul ». Par contre, il est plus judicieux de garder le contrat qui présente plus d’avantages, avec un supplément « conjoint », et de résilier l’autre, si vos contrats sont « famille » ou « isolé/famille ». Deuxième solution : garder les deux en utilisant l’un comme surcomplémentaire.

Privilégiez un contrat senior à votre retraite

À l’approche de votre retraite, sachez que vous avez le choix grâce à la loi Evin : vous pouvez abandonner la couverture de votre mutuelle d’entreprise ou bien la maintenir autant que vous le souhaitez et à titre individuel. En revanche, les conditions tarifaires seront différentes. Généralement, les cotisations sont identiques à celles des salariés pendant les 12 premiers mois. Ensuite, leur majoration peut atteindre 25 %, la deuxième année. Elle sera à 50 % la troisième année.

Sans parler du fait que votre employeur ne prend plus à sa charge les 50 % de votre prime. Les contrats d’entreprise ont un inconvénient : ils sont étudiés pour les salariés actifs avec environ 41 ans de moyenne d’âge. Ainsi, la meilleure option serait de les garder durant les trois premières années de votre retraite et de souscrire à une mutuelle santé senior après. Bien sûr, un devis mutuelle santé vous aidera à bien analyser l’étendue du contrat.

Choisissez les mutuelles adhérant à un réseau de soins

Les mutuelles sont de plus en plus nombreuses à adhérer à des plateformes de gestion de soins pour faire bénéficier à leurs adhérents des meilleurs remboursements et services. Les patients peuvent ainsi réaliser des économies certaines grâce aux tarifs que les réseaux négocient auprès des praticiens, notamment en optique, audioprothèse et dentaire.

Related posts

Des conseils pour trouver des produits CBD

L’huile de nigelle : une solution miracle pour la santé du corps

Fatigue générale : 3 conseils efficaces pour la vaincre !