• Home
  • Voyage
  • Respecter les règles de savoir-vivre vietnamien pour un séjour réussi
Voyage

Respecter les règles de savoir-vivre vietnamien pour un séjour réussi

Rate this post

Voyager dans un pays, c’est se préparer à en respecter les us et les coutumes. Les touristes n’ont pas à arriver en conquérants et tout bousculer sur leur passage. C’est à eux de s’adapter à leur pays d’accueil. Au Vietnam, pays assez éloigné tant géographiquement que culturellement, les faux-pas peuvent survenir. Voici quelques conseils pour éviter de choquer les locaux.

Les règles de savoir-vivre à observer au quotidien au Vietnam

Les touristes pensent que tous les Asiatiques se saluent en joignant les mains en prière. Au Vietnam, ce signe ne se fait qu’au temple. Ils se font bonjour en disant « Xin chào » et en inclinant la tête. De plus en plus de personnes se serrent la main. Mais cette pratique demeure gênante entre hommes et femmes. Si l’on se trouve en face d’une personne âgée, on peut se pencher un peu plus. En effet, cette catégorie de personne jouit d’un statut particulier et mérite plus de respect. C’est l’une des raisons pour lesquelles un Vietnamien n’hésitera jamais à demander l’âge de son interlocuteur. Ils utilisent effectivement un pronom personnel spécial pour ces gens. L’autre raison est que c’est un signe d’attention et de savoir-vivre. Les gens de ce pays aiment montrer qu’ils s’intéressent réellement à quelqu’un en lui posant des questions personnelles.

Les us et coutumes entourant une naissance et les relations filiales

La naissance d’un enfant constitue un évènement important dans toutes les civilisations. Au Vietnam, la femme enceinte doit suivre nombre de restrictions, au nom de l’enfant qu’elle porte. Celles-ci concernent principalement la nourriture qu’on peut ou pas manger. À la naissance, des rituels s’accomplissent. Pour des raisons esthétiques, une femme de la famille dessine les sourcils du nouveau-né avec une queue de deuil de bétel. Les enfants offrent à leur rejeton un bracelet en fils tressés ou une gourmette en or. Il symbolise le lien entre le corps et l’esprit et entre les parents et l’enfant. Assister à la célébration du premier mois d’un bébé vietnamien lors d’un vietnam circuit est très intéressant. En effet, c’est l’occasion d’une grande fête avec des repas, des offrandes et des cadeaux. À sa première année, on lui présente divers objets et il choisit. Cet objet définit son orientation future.

Concernant les tenues vestimentaires et l’attitude à adopter envers les autres

La question du code vestimentaire reste les mêmes dans toute l’Asie. Il en va de même pour l’attitude. La discrétion et le calme sont de mise pour les deux sujets. Cependant, les choses se modernisent au Vietnam. Les jeunes et même les plus âgés arborent des tenues occidentales décontractées dans les grandes villes. Seulement, en tant qu’étranger, il vaut mieux ne pas attirer l’attention et couvrir les parties sensibles de son corps. Ce sont les jambes, les épaules, les bras et le décolleté. Il est conseillé de toujours se munir d’une écharpe lors d’un vietnam circuit afin de parer aux situations gênantes. Au Vietnam, on ne hausse pas la voix. Peu importe son indignation, il faut se maîtriser. La pondération dans les conversations se veut obligatoire. Les effusions dans les lieux publics sont aussi très mal vues, de même que le fait de toucher des monuments sacrés.

Related posts

Objectif Bucket List, un site inspirant pour créer la liste de vos souhaits

Voiture de tourisme avec chauffeur, location haut de gamme

Séjour à Vallon Pont d’Arc : profitez-en pour faire une descente de l’Ardèche en canoë

Leave a Comment