Economie & Entreprise

Sécuriser les activités sur une plateforme numérique et assurer sa conformité

Les plateformes numériques rendent de précieux services aux commerçants, aux professionnels et particuliers. Ces sites de mise en relation doivent cependant obéir à diverses règles pour garantir la sécurité des transactions qui s’y concluent, et être conformes aux règlementations en vigueur. Petit guide à l’adresse de ceux qui souhaitent monter la leur.

La sécurité est primordiale

De nos jours, Internet est devenu l’endroit où tout se cherche, tout se trouve et tout s’achète. Les plateformes numériques pour les vendeurs et les acheteurs de produits ou de services se multiplient et se spécialisent dans divers domaines. Qu’elle soit généraliste ou spécialisée dans des domaines particuliers, qu’elle soit intermédiaire ou commerçante ou neutre, qu’elle soit collaborative ou B to B ou B to C, elle doit garantir la sécurité des transactions commerciales ainsi que celle des documents et données échangées par les utilisateurs. Une plateforme bien sécurisée multiplie ses chances d’attirer ces derniers d’une part, mais également celles de les fidéliser.

Protéger les relations avec les utilisateurs de la plateforme

Les relations avec les utilisateurs de la plateforme devront être bien définies. Il est de ce fait primordial d’établir un « règlement intérieur » qui s’appliquera aussi bien aux vendeurs qu’aux acheteurs.

Les premiers devront signer des contrats spécifiques relatifs aux modalités d’utilisation du site, à leurs droits et obligations vis-à-vis de la plateforme et de leurs futurs clients, à la protection des données personnelles de ces clients, aux sanctions qui peuvent s’appliquer en cas de non-respect des règles ou encore aux modalités de règlement des litiges, etc. Ils seront mis au courant des obligations fiscales et sociales liées à leurs activités. Il faudra également leur donner la possibilité de sécuriser les contrats d’entreprise signés sur la plateforme.

Concernant les relations avec les acheteurs, il faudra les informer de manière claire sur les conditions d’utilisation du site (sécurisation des données, critères de classement, coûts divers, assurances et garanties proposées par la plateforme, droit d’opposition, procédures applicables en cas de litiges, politique des cookies, etc.).

Se mettre en conformité

Outre la sécurisation des relations avec les utilisateurs, votre plateforme devra aussi être mise en conformité avec la législation en vigueur. Cette opération lui permettra d’exercer son rôle, et votre activité en étant en accord avec les réglementations en vigueur dans ce secteur spécifique. Si vous avez du mal avec les spécificités du domaine juridique applicable, il est préférable de se faire accompagner par un expert et/ou un avocat pour s’assurer que tout sera parfaitement en règle et éviter les problèmes ultérieurs.

Related posts

Achat de fleurs dans les boutiques en ligne : les avantages

Zoom sur la formation en trading

Tenues militaires en 2020, les points importants à observer