Economie & Entreprise

Comment choisir un sous-traitant pour votre chantier de construction ?

Le recours à la sous-traitance pour des travaux sur un chantier de construction est désormais une pratique courante. L’opération reste toutefois délicate étant donné l’importance du choix du prestataire. Comment trouver un sous-traitant pouvant répondre aux besoins et exigences de votre chantier ? Découvrez des éléments de réponse à cette question dans cet article.

Les canaux à privilégier pour la prospection

Une entreprise de construction qui cherche un sous-traitant peut mettre à profit divers canaux en vue de faire une présélection de ses futurs collaborateurs. Aujourd’hui, Internet constitue l’un des outils privilégiés pour ce faire : les sites dédiés aux domaines à sous-traiter et les plateformes spécialisées dans la mise en relation d’entreprises donneurs d’ordre et de sociétés proposant la sous-traitance sont nombreux.

Il est toutefois possible de recourir à d’autres méthodes de prospection. Le bouche-à-oreille peut donner de bonnes références. En vous adressant à des professionnels qui collaborent souvent avec des sous-traitants (architectes, métreurs, ingénieurs, artisans en finition, etc.), vous pourrez trouver des perles rares. Les organisations commerciales peuvent aussi aider. À noter qu’il est recommandé de bien définir vos besoins avant de commencer les recherches.

Détecter le bon sous-traitant

Une fois que vous aurez établi une première liste des candidats, il vous faudra les comparer puisque vous ne devrez retenir que celui dont vous avez besoin. Plusieurs critères devront être pris en compte au moment de la comparaison à commencer par les compétences et l’expérience des entreprises retenues.

Il faudra également prendre le temps de s’assurer de leur conformité au niveau administratif et judiciaire (nom, adresse, permis, assurances, antécédents judiciaires, etc.), et de la validité des certifications (qualité, normes…) qu’ils possèdent. Par ailleurs, il sera aussi utile de se renseigner sur leur mode de travail pour des travaux et des projets identiques au vôtre (conditions, durée des chantiers, respect des délais, respect du budget, etc.). La satisfaction et les avis de leurs clients, passés et présents, ainsi que leur notoriété seront aussi à vérifier.

Assurer le bon déroulement de la collaboration

Lorsque vous aurez arrêté votre choix sur une entreprise donnée, organisez une rencontre avec les responsables pour avoir une vision à la fois objective et subjective de l’entreprise avec laquelle vous allez collaborer. Vous pourrez demander les renseignements supplémentaires qu’il vous faut, à voir leurs anciennes réalisations et éventuellement une liste de références. Vous pouvez aussi vous faire une idée sur les ressources qui seront déployées pour la prise en charge de vos travaux.

Assurez-vous que les conditions de collaboration et de paiement soient bien claires avant de conclure le contrat. Il ne faut pas non plus oublier d’élaborer un système de communication et de suivi de l’évolution des travaux.

Related posts

Le recours aux prud’hommes : ce qu’il faut savoir

Réussir l’agencement de boulangerie : les conseils de pros

Mieux communiquer grâce à une agence de traduction professionnelle